La rémunération des apprentis

L’apprenti.e est salarié.e de l’entreprise qui  l’accueille et à ce titre il.elle touche une rémunération. La rémunération de l’apprenti.e est calculée en pourcentage du SMIC ou du salaire minimum conventionnel, selon ce qui est le plus favorable pour lui ou pour elle.  

Sa rémunération tient compte de son âge et de son niveau de formation.

  1ère année de formation 2ème année de formation 3ème année de formation
16 à 17 ans 25% 37%

53%

18 à 20 ans 41% 49% 65%
21 ans et + 53% 61% 78%

 

Selon le secteur d’activité de l’entreprise certaines conventions collectives peuvent prévoir des dispositions plus favorables aux apprenti.e.s. (pourcentage plus important et/ ou salaire de référence plus conséquent, voire même parfois des primes dans certaines conditions)

En échange de son salaire, l’apprenti.e doit :

  • être présent en entreprise et au CFA pour une durée hebdomadaire de 35H,
  • se présenter aux examens de fin de formation,
  • respecter  les consignes,
  • respecter le règlement intérieur de l’entreprise et du CFA,
  • effectuer les travaux qui lui sont confiés.

 

Artisan.e.s, vous pouvez prendre contact avec votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat afin d’obtenir une évaluation du salaire de votre apprenti.e. et de votre reste à charge déduction faite des différentes aides.

Le salaire de l’apprenti est exonéré de charges patronales et de charges salariales d’origine légale et conventionnelle  POUR LES ENTREPRISES INSCRITES AU REPERTOIRE DES METIERS.

Les artisan.e.s employant des apprentis bénéficient sous conditions de certains avantages : 

  • crédit d’impôt
  • aides du conseil régional
  • exonération de taxe d’apprentissage

 

Pour plus d’informations et de conseils pratiques, prenez contact avec votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat.